Relâchement myofascial

A quoi s’attendre lors d’un cours de relâchement myofascial ?

Parce que ce type de cours n’est pas encore très commun en France, je me suis dit qu’une petite explication s’imposait pour démystifier un peu les choses.

Par contre, avant de continuer, si vous ne savez pas ce qu’est le relâchement myofascial (appelé aussi automassage), je vous invite à lire cet article (qui porte bien son nom, n’est-ce pas ?) : “Relâchement myofascial, qu’est-ce que c’est ?“.

L’arrivée en cours

Le matériel

Au niveau du matériel strictement nécessaire : le tapis de yoga, une tenue confortable dans laquelle vous pouvez bouger sans gêne et des balles d’automassage sont nécessaires.
Astuce : si vous n’avez pas de balles d’automassage, vous pouvez très bien débuter avec 2 balles de tennis que vous pourrez, lorsque c’est nécessaire, placer dans une chaussette pour faire un rouleau.
Si vous cherchez à investir dans des balles, je vous remets un article dans lequel je liste les fournisseurs que j’ai testé : “Débuter facilement le relâchement myofascial“. Il n’est pas nécessaire d’avoir toutes les tailles de balles mais cela permet d’adapter l’intensité en fonction des parties du corps.

D’autres accessoires peuvent être utilisés comme une couverture ou une serviette de toilette et des briques.

Note importante : il y a peu de mouvements qui réchauffent lors de ce type de pratique donc n’hésitez pas à garder des chaussettes et un pull à proximité en saison froide.

La durée du cours

Les cours de ce type étant assez rares en France (et souvent couplés à un type de yoga), je n’ai pas de durée moyenne à vous indiquer. Tout ce que je peux vous dire, c’est que cela peut durer de 30 min à 60 min voir plus dans le cadre d’un atelier par exemple.

Le déroulé

Le début du cours

Un peu comme pour un cours de yin yoga, il n’y a pas d’échauffement puisque vous n’allez pas chercher à faire travailler vos muscles. Il est donc possible qu’après un temps d’accueil (en posture assise ou allongée), le professeur vous propose directement d’’entrer dans la première posture d’utiliser les balles. Parfois, quelques mouvements lents pour dérouiller le corps seront réalisés avant de commencer les massages à titre de “témoin” puis ces mouvements sont refaits après pour voir l’impact du massage.

Les postures

En fait, nous ne parlons pas vraiment de postures mais je ne savais pas quoi mettre pour le titre de cette partie.
En fonction du thème choisi par le professeur, les parties du corps associées vont être massées, avec ou sans les balles, les unes après les autres. Le temps de massage dure entre 1 et 2 min et est suivi d’un temps de pause et d’observation qui s’appelle “posture de rebond”, comme en yin yoga. Ce temps permet au corps de retrouver une certaine neutralité et d’intégrer ce qui vient de se passer avant de continuer.

La fin du cours

En fonction de la durée de la pratique, celle-ci peut se terminer par un véritable savasana ou par une posture de rebond un peu plus longue que les précédentes.

Pour aller plus loin

Envie de tester ?

Il y a plusieurs courtes pratiques de relâchement myofascial sur ma chaîne YouTube.

Envie de pratiquer régulièrement ?

Chaque semaine, vous pouvez me retrouver de 7h45 à 8h15 le jeudi pour un cours de relâchement myofasvci sur Zoom. Vous avez 2 options : réserver le cours à l’unité, le suivre en direct et / ou accéder à la rediffusion pendant une semaine ou alors prendre un abonnement pour suivre le cours en direct (ou en rediffusion) et accéder à toute la bibliothèque des cours déjà en ligne pendant toute la durée de votre abonnement. Cliquez sur le bouton qui va bien pour en savoir plus !

J’espère que cet article vous a plu et vous a permis de mieux comprendre à quoi vous attendre lorsque vous assisterez à un cours de relâchement myofascial. Comme toujours, si vous avez des expériences à partager, des remarques, des questions, les commentaires vous sont ouverts ! Ne soyez pas timides !!

Articles recommandés

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *